Chambres d'hotes Auvergne


Tarifs de 50 à 85€
Table d'hotes gourmande
06.01.76.31.50
04.71.03.60.44
les.epiceas@yahoo.fr
Formulaire contact

Promotion, bon plan
Avis des hotes
Les Epicéas en bref...

Chambres d'hotes Haute Loire



Chambres d'hôtes en Auvergne Le Puy en Velay, La Chaise Dieu, Craponne sur Arzon... Chomelix !




Vacances Auvergne Haute Loire


Chanson pour l'Auvergnat de Georges Brassens, paroles et musique

Un petit clin d'oeil à Georges Brassens, surtout à sa "Chanson pour l'auvergnat", sûrement le plus bel hommage qui soit...



Paroles de la Chanson Pour L'auvergnat de Georges Brassens :

Elle est à toi cette chanson,
Toi l'Auvergnat qui sans façon,
M'as donné quatre bouts de bois,
Quand dans ma vie il faisait froid...
Toi qui m'as donné du feu quand,
Les croquantes et les croquants,
Tous les gens bien intentionnés,
M'avaient fermé la porte au nez...
Ce n'était rien, qu'un feu de bois,
Mais il m'avait chauffé le corps,
Et dans mon âme il brûle encore,
A la manièr' d'un feu de joie...

Toi l'Auvergnat quand tu mourras,
Quand le croqu'mort t'emportera,
Qu'il te conduise à travers ciel,
Au père éternel...

Elle est à toi cette chanson,
Toi l'hôtesse qui sans façon,
M'as donné quatre bouts de pain,
Quand dans ma vie il faisait faim...
Toi qui m'ouvris ta huche quand,
Les croquantes et les croquants,
Tous les gens bien intentionnés,
S'amusaient à me voir jeûner...
Ce n'était rien, qu'un peu de pain,
Mais il m'avait chauffé le corps,
Et dans mon âme il brûle encore,
A la manièr' d'un grand festin...

Toi l'hôtesse quand tu mourras,
Quand le croqu'mort t'emportera,
Qu'il te conduise à travers ciel,
Au père éternel...

Elle est à toi cette chanson,
Toi l'étranger qui sans façon,
D'un air malheureux m'as souri,
Lorsque les gendarmes m'ont pris...
Toi qui n'as pas applaudi quand,
Les croquantes et les croquants,
Tous les gens bien intentionnés,
Riaient de me voir emmener...
Ce n'était rien, qu'un peu de miel,
Mais il m'avait chauffé le corps,
Et dans mon âme il brûle encore,
A la manièr' d'un grand soleil...

Toi l'étranger quand tu mourras,
Quand le croqu'mort t'emportera,
Qu'il te conduise, à travers ciel,
Au père éternel...







Partager cet article, l'envoyer par mail à un ami : Envoyer cet article à un ami