Chambres d'hotes Auvergne


Tarifs de 50 à 85€
Table d'hotes gourmande
06.01.76.31.50
04.71.03.60.44
les.epiceas@yahoo.fr
Formulaire contact

Promotion, bon plan
Avis des hotes
Les Epicéas en bref...

Chambres d'hotes Haute Loire



Chambres d'hôtes en Auvergne Le Puy en Velay, La Chaise Dieu, Craponne sur Arzon... Chomelix !




Vacances Auvergne Haute Loire


La Liqueur de Verveine du Velay : un emblème de Haute Loire !

Produit de Haute Loire et d'Auvergne, découvrez la Liqueur de Verveine du Velay...





La Haute-Loire et plus largement l'Auvergne offrent de nombreuses spécialités gastronomiques et la qualité, notamment, de la charcuterie et des fromages de la région, n'est plus à démontrer. Et la Liqueur de Verveine du Velay vous connaissez ?

Avant tout un point important, nous parlons ici du terme générique de "Liqueur de Verveine du Velay" pas d'une marque comme la Verveine Pagès ou la Verveine Artisanale.

Beaucoup de rumeurs concernent les recettes de verveines, la "vraie verveine"... ces rumeurs sont entretenues magistralement par les marques pour préserver le coté commercial, on parle de mélanges de plusieurs dizaines de plantes aromatiques, d'ingrédients secrets, de dosages précis d'épices et de miels...
En vérité, tout le monde dans la région réalise sa propre verveine, avec ses propres recettes, souvent héritées des parents et grands parents.

Bien sûr, pour les verveines commerciales notamment, il y a la distillation de verveine et autres plantes (par exemple la menthe verte ou poivrée, la mélisse...), il peut y être ajouté en plus une macération et des infusions des mêmes plantes.

La Haute Loire est le pays de la liqueur de Verveine, mais je vous propose une petite "recette artisanale" que vous pouvez réaliser vous même, chez vous, simplement.

Trouver de l'alcool à 90° en vente libre étant devenu impossible, même en pharmacie, et à moins d'avoir son propre alambique "fabrication maison" dans sa cave, tout le monde se rabat sur la simple macération dans de l'alcool de fruit à 45°, ce qui parait être le meilleur compromis.
Il suffit d'y tremper pour un certain temps des feuilles de verveine citronnelle, éventuellement additionnées de menthe et de mélisse, puis de sucrer.

La différence entre verveine jaune et verveine verte est due essentiellement au temps de macération : pour la verveine verte les feuilles sont macérées très peu de temps -quelques jours- ce qui lui donne un gout frais parfois très citronné; pour la verveine jaune, les feuilles sont mises à macération pour plus longtemps (environ 1 mois), le gout est plus tannique, plus sec, avec parfois des tonalités de "foin et de paille".
Une verveine naturelle -jaune ou verte- n'a pas de couleur fluo et ne doit pas cristalliser du sucre ! même une liqueur...

Coté sucre justement, je dirais qu'il n'y a qu'une seule règle : ceux qui aiment les alcools secs ne mettent pas de sucre et ceux qui aiment les alcools liquoreux en ajoutent beaucoup ! (souvent trop)
Mon gout personnel me fait préférer les alcools secs, donc je ne conseille pas l'ajout de sucre, du moins pas exagérément, puisque c'est vrai que nous parlons malgré tout d'une liqueur, pour un bon compromis d'une verveine "douce et sèche" je préconise de commencer par 50gr de sucre par litre.

L'avantage d'une "liqueur sèche", elle est beaucoup plus polyvalente : elle peut se consommer en apéritif en kir ou en coktail avec un jus de fruits, en "trou normand" au milieu du repas, s'inclure dans de nombreuses préparations culinaires, se préparer en cocktails digestif pour fin de repas, s'ajouter à un thé ou à une infusion de verveine chaude, et bien évidemment pour les amateurs de liqueur sucrée, on peut toujours ajouter un "canard" !

Dans tous les cas, la verveine se prête très bien à l'utilisation en cuisine, bien sûr pour les desserts notamment l'excellente glace à la verveine ! mais aussi dans des plats, pour des sauces, des patés et autres, même de la moutarde à la verveine...

Après, comme pour tous les spiritueux, la tendance étant aux cocktails les plus variés, vous pouvez tenter l'excellente Verveine Extra, qui allie Verveine Verte et Cognac pour un mélange final très équilibré. D'autres mélanges sont à tenter selon vos gouts.

A noter, il y a des "verveines de conservation" comme pour les grands cognacs ou les grands vins, des bouteilles millésimées et de garde, pour 5 ans ou 10 ans...

Signalons enfin les 2 grandes marques de la région à déguster :

Vous pouvez visiter la distillerie Pagès, découvrir sa création, sa fabrication.
+ Distillerie de la Verveine du Velay Pagés www.verveine.com

+ Et ici une autre marque La Verveine Artisanale et ses cocktails www.verveine.org


Pour finir, faisons un peu de comparaison de liqueurs, notamment il y a peu de liqueurs vertes en France, mais il y en a d'autres.
On pense évidemment à la Chartreuse en Isère, plus ancienne encore, elle aussi existant en versions verte et jaune, avec le même titrage d'alcool (55° et 40°), élaborée par des moines isolés en haute montagne et qui se sont amusés à mélanger pas moins de 130 plantes pour arriver à leurs fins !
On retrouve en dégustant la Chartreuse verte les mêmes sensations, le sucre excessif en moins. Là... c'est une question de goût, ça ne se discute pas. Ceux qui apprécient les alcools forts préfèreront sans doute la Chartreuse, qui offre la sensation la plus intense. Ceux qui privilégient le goût sucré préfèreront probablement la liqueur de Verveine du Velay, peut être moins agressive pour le palais, cependant rien n'oblige à faire une verveine sucrée si vous la réalisez vous même.
Pour terminer, on citera également l'Izarra, une liqueur d'origine basque encore plus verte, même si elle ne contient pas que des plantes (prunelle, anis, épices).
De quoi voir la vie en vert...



Nuage de tags:

Recette liqueur de verveine du Velay,

alcool de verveine, table d'hotes Haute Loire, spécialité auvergnate, Puy en Velay, Haute Loire AOC Lentilles vertes du Puy en Velay




Partager cet article, l'envoyer par mail à un ami : Envoyer cet article à un ami